Isolation d’un toit plat

L’isolation d’un toit plat se fait par des méthodes complètement différentes que celles utilisées pour isoler un toit incliné. Dans cet article, nous verrons les méthodes les plus couramment utilisées pour isoler un toit plat.

 

Isoler toiture plateStructure du toit plat et méthodes d’isolation

C’est la structure du toit plat qui va déterminer la méthode d’isolation la plus appropriée. Il existe trois méthodes : la toiture chaude, la toiture froide et la toiture inversée. Chaque méthode a ses avantages et ses inconvénients. L’espace disponible influence également le choix de la méthode. Voulez-vous connaître la meilleure méthode pour votre habitation ? N’hésitez pas à demander des devis via cette page, gratuitement et sans engagement.

 

1. La toiture chaude

Avec cette méthode, la toiture est dite « chaude » car la couche d’isolation est placée vers le haut de la structure du toit, juste en-dessous du revêtement et au-dessus du support d’étanchéité. Il n’y a pas de lames d’air entre les différentes couches. En général, on pose également un écran pare-vapeur entre le support et l’isolant.

 

Isoler toiture plate chaude

 

L’entièreté de la toiture est donc protégée contre les variations de température, le gel et la condensation, ce qui garantit qu’il n’y aura pas de problèmes de fissures ou de condensation, par exemple. De plus, cette méthode renforce l’inertie thermique du bâtiment : la chaleur est emmagasinée pendant la journée et redistribuée tout au long de la nuit.

» Plus d’informations sur la méthode de la toiture chaude

 

2. La toiture froide

Cette méthode consiste à isoler le toit plat par l’intérieur, en plaçant la couche d’isolation sous le support d’étanchéité. Une lame d’air ventilée sépare l’isolant de ce support. Largement utilisée pendant tout un temps, cette méthode d’isolation n’est plus recommandée aujourd’hui car elle est dépassée et peut causer des problèmes.

 

Isoler toiture plate froide

 

Comme la couche supérieure du toit n’est pas protégée par l’isolant, elle risque en effet d’être soumise à de grandes variations de température. Avec la dilatation et la compression des matériaux, des fissures peuvent alors se former. De plus, des problèmes de condensation peuvent survenir dans la lame d’air, car il est difficile de la maintenir ventilée correctement.

Il est donc déconseillé de mettre en œuvre la toiture froide dans la plupart des cas. Le principal avantage de cette méthode est qu’elle peut être appliquée dans des toitures qui ont une hauteur limitée à cause de raisons techniques.

» Plus d’informations sur la méthode de la toiture froide

 

3. La toiture inversée

Il s’agit d’une variante de toiture chaude où on va encore plus loin : l’isolant est posé directement au-dessus du revêtement existant. L’ancien revêtement sert alors d’étanchéité. Une couche de lestage vient ensuite recouvrir la couche d’isolation, sous forme de graviers, de bois ou de dalles. Cette méthode est donc idéale en cas de rénovation d’un toit ou dans le cas d’un toit-terrasse. Par conséquent, la couche d’isolation doit être très solide. C’est pourquoi on ne peut utiliser que des panneaux isolants, en XPS (polystyrène extrudé) par exemple.

» Plus d’informations sur la méthode de la toiture inversée

 

Toiture plate inversée

 

Matériaux isolants utilisés pour les toits plats

Laine de verre avec une toiture plate

Laine de verre

La laine de verre est une laine minérale bien connue des entrepreneurs et des bricoleurs qui souhaitent placer l’isolation eux-même. Dans une toiture plate, cet isolant peut être placé entre les chevrons.

» Plus d’informations sur la laine de verre

 

 

Rotswol tussen spanten

Laine de roche

Une laine minérale plus écologique, qui est fabriquée à base de pierre. La laine de roche est aussi un très bon isolant acoustique. Elle peut également être placée entre les chevrons.

» Plus d’informations sur la laine de roche

 

 

Plaque d'isolation

Plaques d’isolation

Les plaques d’isolation possèdent une haute valeur d’isolation sans devoir être très épaisses. Elles peuvent être collées ou vissées et de nombreux modèles sont disponibles sur le marché.

» Plus d’informations sur les plaques d’isolation pour les toitures

 

 

XPS

Plaques XPS

Les plaques en polystyrène extrudé sont particulièrement solides et résistantes à la pression.

» Plus d’informations sur les plaques XPS

 

 

Pir

Plaques PIR

Les plaques en polyisocyanurate sont similaires aux plaques en polyuréthane, mais offrent une meilleure résistance au feu.

» Plus d’informations sur les plaques PIR

 

Isoler un toit plat : des travaux complexes

Comme nous l’avons expliqué, l’isolation d’un toit plat est une tâche complexe qui demande un placement précis et soigné, sans quoi des problèmes d’humidité et des dégâts structurels peuvent survenir. Si vous souhaitez isoler votre toit plat, vous avez donc tout intérêt à faire appel à un entrepreneur. Celui-ci pourra vous dire quelle est la méthode la plus appropriée pour votre situation.

Grâce au formulaire ci-dessous, vous pouvez facilement demander des devis à plusieurs entrepreneurs spécialisés. Ainsi, vous pourrez comparer leurs prix et choisir l’offre la plus intéressante. Ce service est complètement gratuit et ne vous engage à rien, donc n’hésitez pas !

 

Demander des devis: Isolation de la toiture

De toutes les mesures écologiques, l’isolation de la toiture est, sans aucun doute, l’une des interventions les plus rentables. En choisissant un spécialiste en isolation reconnu, vous êtes sûr d’une pose correcte. Via le formulaire ci-dessous, vous pouvez demander facultativement des prix de différents entrepreneurs reconnus.