Isolationtoiture-expert.be La plus grande plateforme de comparaison de devis

Isolation entre chevrons

L’une des techniques d’isolation de toiture inclinée les plus courantes consiste à isoler sous la toiture et entre les chevrons. L’avantage, c’est qu’il n’y pas besoin de toucher à la couverture de la toiture, ce qui vous évite des frais. Comment se déroule exactement l’isolation entre chevrons ? Quel matériau isolant choisir ? Et qu’en est-il de la finition ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir dans cet article.

Sommaire : 

Matériaux isolants
Combien coûte l’isolation entre chevrons ?
Déroulement des travaux
Finition
Points d’attention
Demandez des devis gratuits

Quel matériau isolant choisir pour l’isolation entre chevrons ?

L’isolation de la toiture réduit drastiquement les pertes de chaleur de la maison, ce qui vous permet de faire des économies d’énergie et d’améliorer votre confort de vie. Mais quel isolant choisir pour l’isolation entre chevrons ? Voici un aperçu des possibilités :

 

isolation entre chevrons 1. Rouleaux isolants

Les rouleaux de laine minérale (laine de verre, laine de roche) ou de matériaux biosourcés (laine de mouton, laine de chanvre, fibre de bois…) se prêtent parfaitement à l’isolation entre chevrons. Ils sont flexibles, faciles à travailler et à découper, ce qui facilite la pose entre les chevrons.

La laine de verre est un choix populaire grâce à son excellent rapport qualité-prix, tandis que la laine de roche est un très bon choix si vous souhaitez également avoir une bonne isolation acoustique.

Par contre, les rouleaux isolants ne sont pas aussi performants que les panneaux rigides ou la mousse polyuréthane projetée, et il faut donc prévoir une couche assez épaisse.

Prix : de 20 à 35 €/m² (HTVA, pose comprise)
Épaisseur de la couche : de 16 à 21 cm en moyenne

 

isolation sous toiture entre chevrons 2. Panneaux isolants rigides

Les panneaux isolants rigides sont disponibles sous de nombreuses formes et épaisseurs. Ils sont composés de matériaux synthétiques comme le polyuréthane (PUR), le polyisocyanurate (PIR), le polystyrène expansé (PSE) ou extrudé (XPS).

Ces matériaux ont un valeur d’isolation très élevée, ce qui signifie que la couche d’isolation peut se permettre d’être moins épaisse tout en satisfaisant les normes en vigueur pour l’isolation du toit.

Ces panneaux peuvent facilement être découpés, puis collés entre les chevrons d’une toiture inclinée. Certains panneaux disposent d’un système de rainures et de languettes pour créer une couche totalement uniforme.

Prix : de 20 à 25 €/m² (HTVA, pose comprise)
Épaisseur de la couche : de 12 à 15 cm en moyenne

 

isoler entre chevrons 3. Mousse polyuréthane projetée

Projeter de la mousse polyuréthane entre les chevrons est une technique simple et rapide pour isoler une toiture par l’intérieur. Comme les travaux ne durent pas très longtemps, les frais de main-d’œuvre sont limités.

La mousse polyuréthane est l’isolant projeté le plus courant. Comme sous forme de panneau rigide, le polyuréthane est un isolant très performant. L’avantage de la mousse projetée, c’est qu’elle permet de créer une couche complètement uniforme, sans risque de pont thermique (point faible dans la couche d’isolation).

On peut également utiliser la mousse PUR projetée en complément des panneaux rigides, afin de combler les recoins plus difficiles.

Prix : de 25 à 30 €/m² (HTVA, pose comprise)
Épaisseur de la couche : de 12 à 15 cm en moyenne

 

ouate cellulose entre chevrons 4. Isolants à insuffler

Enfin, on peut également créer des caissons entre les chevrons, poser une membrane et insuffler un isolant en vrac dans ces caissons pour isoler sur les rampants. Les matériaux isolants en vrac les plus populaires sont la ouate de cellulose et les flocons de laine de verre. Tous les deux régulent l’humidité, sont recyclables et non chimiques.

Dans certains cas, le spécialiste peut aussi ajouter un produit adhésif aux flocons avant de les projeter directement sur les rampants. Comme pour la mousse polyuréthane projetée, ceci crée une couche isolante uniforme.

Les isolants à insuffler peuvent également être utilisés pour isoler le sol des combles perdus.

Prix : de 20 à 30 €/m² (HTVA, pose comprise)
Épaisseur de la couche : de 16 à 21 cm en moyenne

 

Quel est le meilleur matériau pour isoler entre les chevrons ?

Le choix du matériau va dépendre de plusieurs facteurs : la distance entre les chevrons, leur profondeur, la facilité d’accès, la valeur isolante souhaitée et bien sûr votre budget. N’hésitez pas à demander des conseils à un spécialiste. Il pourra examiner votre situation et vous recommander le matériau le plus approprié.

Vous cherchez un spécialiste de l’isolation de la toiture ? Recevez et comparez plusieurs devis en faisant une demande via la page devis. C’est gratuit et ça ne vous engage à rien.

 

Combien coûte l’isolation entre chevrons ?

Le prix de l’isolation de votre toiture entre les chevrons dépend surtout du matériau isolant choisi et de la superficie de votre toiture. Voici un récapitulatif des prix :

Type d'isolationPrix par m² (HTVA, pose comprise)Valeur LambdaÉpaisseur de la couche
Rouleaux isolants20 à 35 €/m²0,030 à 0,040 W/mK16 à 21 cm
Panneaux rigides20 à 25 €/m²0,021 à 0,045 W/mK12 à 15 cm
Mousse projetée25 à 30 €/m²0,024 à 0,030 W/mK12 à 15 cm
Isolants à insuffler20 à 30 €/m²0,034 à 0,040 W/mK16 à 21 cm

Attention : les prix ci-dessus sont donnés à titre indicatif. Souhaitez-vous obtenir un prix sur mesure pour votre projet d’isolation ? N’hésitez pas à demander des devis à plusieurs spécialistes dans votre région. Faites votre demande via cette page.

 

Allégez votre investissement avec les primes et les aides financières

Vous pouvez solliciter une prime pour vos travaux d’isolation de toiture auprès de la Région wallonne ou de la Région bruxelloise. En Wallonie uniquement, vous pouvez également bénéficier d’une réduction d’impôt lorsque vous faites isoler votre toiture.

Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur les primes et les aides dans cet article.

De plus, si votre maison a 10 ans ou plus, vous ne payez que 6 % de TVA sur les travaux de rénovation, au lieu du taux normal de 21 %.

 

isolation combles entre chevrons

Isolation entre chevrons : déroulement des travaux

Comment se déroulent les travaux lorsque vous faites appel à un spécialiste pour isoler entre les chevrons ?

  1. Travaux préparatoires

    Tout d’abord, le spécialiste va vérifier l’état de votre toiture. Si celle-ci a déjà été isolée, il faudra peut-être retirer l’ancienne couche. Et si vous pouvez voir les liteaux (élément de la toiture qui soutient la couverture), c’est qu’il n’y a pas d’écran de sous-toiture. Dans ce cas, il faudra en poser une.

  2. Pose de l’isolant

    Une fois les préparations terminées, le professionnel découpe les matériaux isolants en fonction de l’espace entre les chevrons et les fixe sur ceux-ci. Si nécessaire, il peut augmenter la profondeur des chevrons en y vissant des lattes supplémentaires. Si vous souhaitez limiter l’épaisseur de la couche d’isolation, optez plutôt pour des panneaux rigides ou de la mousse polyuréthane projetée.

  3. Pose de l’écran pare-vapeur

    Il est essentiel de poser un écran pare-vapeur sur la face chaude de l’isolant (vers l’intérieur de la maison) pour empêcher l’humidité d’y pénétrer. Certains matériaux sont déjà équipés d’un écran pare-vapeur, comme c’est souvent le cas pour les panneaux rigides.

  4. Finition

    Enfin, on peut passer à la finition des rampants isolés. Les options les plus populaires sont les plaques de plâtre ou les lambris en bois. Certains panneaux isolants sont déjà équipés d’une couche de finition.

 

Conseil : souhaitez-vous être certain du bon déroulement des travaux ? Faites appel à un professionnel spécialisé. Demandez des devis via cette page, c’est gratuit et sans engagement.

 

Possibilités de finition

Une fois l’isolant et le pare-vapeur posés, il ne reste plus qu’a parachever le tout. Différentes possibilités de finition s’offrent à vous :

  • Panneaux isolant prêts à l’emploi : certains panneaux isolants rigides sont déjà équipés d’une couche de finition en bois ou en PVC.
  • Plaques de plâtre : les plaques de plâtre, aussi connues sous le nom de gyproc, sont l’un des matériaux de finition les plus populaires. Elles sont faciles à travailler et peuvent être repeintes ou recouvertes de papier-peint.
  • Lambris en bois ou en PVC : ces lames de bois ou de PVC décoratives sont également un choix populaire. Comme les plaques de plâtre, elles peuvent être posées facilement. Le bois peut être traité avec du vernis ou de la peinture, et le PVC ne demande pas beaucoup d’entretien.

Conseil : n’hésitez pas à parler des possibilités de finition avec un professionnel spécialisé. Il pourra vous aider à faire le bon choix et vous assurer une finition sans fautes. Demandez des devis via cette page.

 

isolation entre chevrons finition

Points d’attention

L’isolation d’une toiture entre chevrons peut paraître relativement simple, mais il faut tout de même faire très attention à certains éléments. Les erreurs lors des travaux d’isolation peuvent causer des problèmes tels que les ponts thermiques (point faible dans la couche d’isolation par où la chaleur s’échappe), ou même de la condensation. C’est pourquoi un spécialiste tient compte des points suivants :

  • Écran de sous-toiture et pare-vapeur : sans écran de sous-toiture et d’écran pare-vapeur, l’humidité peut pénétrer dans la couche d’isolation. En fonction du type de matériau, celui-ci peut perdre sa fonction isolante. L’humidité est également néfaste pour le climat intérieur et elle favorise la formation de moisissures.
  • Pas de lame d’air : contrairement à ce que l’on pourrait penser, il n’est pas recommandé de prévoir une lame d’air pour ventiler l’espace entre l’isolant et l’écran de sous-toiture. Cela peut créer des problèmes de condensation. Il est préférable de remplir complètement l’espace avec de l’isolant et de poser un écran de sous-toiture perméable à la vapeur, qui laissera l’humidité s’évacuer vers l’extérieur.
  • Profondeur des chevrons : si les chevrons ne sont pas assez profonds pour une couche d’isolation d’une certaine épaisseur, il est possible d’augmenter la profondeur en vissant des lattes supplémentaires sur les chevrons.
  • Normes d’isolation : il convient toujours de suivre les normes d’isolation en vigueur, et c’est une condition obligatoire si vous souhaitez bénéficier de primes ou d’aides financières. Un bon professionnel respectera ces normes.
  • Couche d’isolation uniforme : afin d’assurer un étanchéité à l’air parfaite, la couche d’isolation doit former une enveloppe uniforme. Cela empêche la formation de ponts thermiques.

 

Faites confiance au savoir-faire d’un spécialiste

Vous souhaitez être certain que vos travaux d’isolation seront réalisés dans les règles de l’art ? Faites appel à un professionnel spécialisé, qui pourra vous garantir des travaux sans fautes et une performance optimale. Vous pouvez trouver des spécialistes près de chez vous en faisant une demande via le formulaire ci-dessous :

 

Demander des devis : Isolation de la toiture

Faites appel à un spécialiste de l'isolation pour vos travaux, cela vous garantira un résultat optimal. Via le formulaire ci-dessous, vous pouvez décrire votre projet et recevoir jusqu’à 3 devis sur mesure de la part d'entrepreneurs dans votre région.

  • Devis gratuits
  • Sans engagement
  • Comparez et épargnez
  • Entrepreneurs agréés