Réduction d’impôt pour l’isolation de la toiture

Dernière mise à jour : 2 janvier 2019 – L’isolation de la toiture est la méthode la plus efficace pour économiser de l’énergie, car les pertes de chaleur les plus importante se font par le toit. En Wallonie, en plus des primes énergie pour l’isolation, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt : jusqu’à 3200 € par habitation. Toutes les infos dans cet article.

 

La réduction d’impôt en 2019

Cette réduction pour les travaux d’isolation du toit n’est plus valable qu’en Wallonie. La Région de Bruxelles-Capitale a supprimé cette réduction depuis 2017.

Cette réduction s’élève à 30 % du montant de la facture finale, TVA comprise. Pour l’exercice d’imposition 2019 (dépenses de l’année 2018), elle peut s’élever jusqu’à un maximum de 3200 €.

Vous pouvez combiner cette réduction d’impôt avec tout autre type d’aide : primes énergie, primes à la rénovation et taux de TVA à 6 %.

Enfin, cette réduction n’est valable que si vous faites réaliser les travaux par un entrepreneur. Vous pouvez facilement demander des devis à des entrepreneurs agréés via notre page devis, gratuitement et sans engagement.

 

Conditions

Pour avoir droit à cette réduction d’impôt, vous devez respecter quelques conditions.

 

isoler une toiture

1. Valeur d’isolation

Le matériau isolant utilisé doit avoir une valeur R (résistance thermique) supérieure ou égale à 2,5 m²K/W.

Si une couche d’isolation est déjà présente, l’ensemble de l’ancienne isolation et de la nouvelle couche d’isolation doit atteindre au moins 2,5 m²K/W.

Attention : pour la prime énergie de la Région wallonne, la valeur d’isolation du toit minimale est plus élevée : 4,5 m²K/W. Il est donc recommandé d’isoler suffisamment pour pouvoir bénéficier de la prime et de l’avantage fiscal. Vous trouverez plus d’infos sur les primes énergie dans cet article.

 

2. Isolation du sol du grenier ou du plafond de l’étage supérieur

Si votre grenier n’est pas aménagé en espace habitable, l’isolation de son sol ou du plafond de l’étage supérieur est également considérée comme méthode valable d’isolation du toit. Ces travaux sont donc également éligibles pour la réduction d’impôt.

 

 3. Veillez à recevoir une facture correcte

L’entrepreneur qui réalise les travaux d’isolation du toit doit toujours mentionner à quelle adresse ces travaux ont été effectués, et au nom de quelle personne. En outre, l’ancienneté de l’habitation doit également être mentionnée. Les frais particuliers doivent être individuellement marqués d’un prix.

 

4. Ancienneté de l’habitation

L’habitation doit avoir été occupée depuis au moins 5 ans avant le début des travaux concernés. S’il s’agit d’une chambre dans un bâtiment collectif, d’une chambre d’étudiant ou d’un bâtiment uniquement utilisé dans des contextes professionnels (magasin, atelier…), vous ne pouvez pas bénéficier de la réduction d’impôt.

 

5. Propriétaire, locataire ou rénovateur

Quiconque paie ses impôts peut avoir droit à cette réduction. Vous ne devez donc pas forcément être le propriétaire ou l’occupant de l’habitation.

 

Comment demander cette réduction ?

La demande de réduction se fait directement par la déclaration d’impôt. Il y a une rubrique spécifique pour les réductions concernant les économies d’énergie. Vous devez tenir à disposition du SPF Finances les factures des travaux ainsi que la preuve du paiement des sommes figurant sur ces factures. La date de ce paiement détermine l’année pour laquelle vous pouvez demander la réduction. Si vous avez payé les travaux en 2018, vous pourrez demander une réduction pour l’exercice d’imposition 2019.

 

Demander des devis: Isolation de la toiture

De toutes les mesures écologiques, l’isolation de la toiture est, sans aucun doute, l’une des interventions les plus rentables. En choisissant un spécialiste en isolation reconnu, vous êtes sûr d’une pose correcte. Via le formulaire ci-dessous, vous pouvez demander facultativement des prix de différents entrepreneurs reconnus.